Dernière modification par Johan - 2021-06-20 19:02:21

Malgré la tempête de la vie , en Christ nous ne vivons plus pour nous même.

Job 38 8-11 ; Marc 4 35-41 ; IICorinthiens 5 14-17

Tel est le thème de notre méditation de ce dimanche 20 juin 2021.

L'amour du Christ remplit notre cœur quand nous pensons à ceci : un seul homme est mort pour tous, c'est le Christ, donc, tous participent à sa mort. Il est mort pour tous, ainsi les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes. Ils vivent pour le Christ qui est mort pour eux et qui, pour eux, s'est réveillé de la mort. C’est la déclaration très fondée de l’apôtre Paul et qui constitue l’une des plus importantes de toutes ses lettres . Cet homme a reçu une formation morale et intellectuelle de taille ,les écrits les confirment . Ecoutons comment il se présente pour se défendre quand il est arrêté : « Moi, je suis un Juif né à Tarse de Cilicie ; mais j'ai été élevé dans cette ville-ci et éduqué, aux pieds de Gamaliel,(petit fils de l’illustre Hillel) dans la stricte conformité à la loi de nos pères. J'avais une passion jalouse pour Dieu, comme vous tous aujourd'hui. J'ai persécuté à mort cette voie, liant hommes et femmes pour les mettre en prison. Le grand prêtre et tout le collège des anciens m'en sont témoins. J'ai même reçu d'eux des lettres pour les frères de Damas, où je me suis rendu afin d'arrêter ceux qui s'y trouveraient et de les amener à Jérusalem pour qu'ils soient châtiés. »(Ac22,3-5)

C’est bien lui après sa conversion ,il parle de l’amour du Christ qui remplit ,occupe son cœur .IL n’y a que la puissance de Dieu qui peut transformer le cœur de l’homme pour que celui-ci ne vive plus pour lui-même mais pour Christ car « Le cœur est tortueux par-dessus tout et il est incurable : qui peut le connaître ? »dit le prophète Jérémie(17,9)(J’ai aussi aimé la version Parole de Vie : Le cœur humain est plus trompeur que tout Personne ne peut le guérir, personne ne peut le comprendre) . Loin d’un changement mécanique ou superficiel mais Paul se remet totalement à Dieu c’est-à-dire sa force ,son intelligence et toutes ses capacités sont mises à la disposition du Seigneur qui prend toute la direction de sa vie . En d’autres termes ,à cause de la mort du Christ sur la croix , je l’accepte comme mon Seigneur et Sauveur ,je suis mort en moi-même . « En effet, par la loi » ..c’est Paul qui parle..., je suis moi-même mort pour la loi, afin de vivre pour Dieu. Je suis crucifié avec le Christ : ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi ; ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi du Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.. »(Ga2,19-20) La mort substitutive du Christ à la Croix est la source de sa motivation suprême dans son ministère pour Christ .
Qu’est-ce qui est notre motivation aujourd’hui dans le ministère pour Christ ?

Dans son argumentation il souligne un fait très important pour notre foi en disant « et s’'il est mort pour tous, c'est afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et s'est réveillé pour eux. Le fait que Christ n’est pas mort pour un seul groupe d’individus ou d’un seul continent ,moins encore pour une ville , si belle soit -elle ,mais il est mort pour tous, alors nous vivons par la foi en lui et non pas pour nous-même . C’est par cet acte sur la croix qu’il a accompli une si grande œuvre d’amour pour toute l’humanité . cette œuvre d’amour du Christ ne connait plus des frontières entre les personnes car nous sommes scellés du sceau du Saint Esprit pour vivre dans la communion fraternelle loin des apparences trompeuses mais dans la simplicité de cœur qui se nourrit de la Parole de Vie .

L’apôtre Paul vient de nous donner les fondements solides de la foi en Christ car elle doit être éprouvée de plusieurs manières par diverses circonstances dans l’espace de temps aussi longtemps que nous sommes sur la terre . Si quelqu'un est dans le Christ, c'est une création nouvelle. Ce qui est ancien est passé : il y a là du nouveau. C’est le Christ qui nous a racheté d’une richesse insondable en donnant au croyant la sécurité ,la participation à la nature divine du Christ ,l’assurance de l’avenir . Au fait ... « Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par sa propre gloire et sa propre force. Par celles-ci, les promesses les plus précieuses et les plus grandes nous ont été données..... »(2Pi1,3-4)

Partant de tout ce qui précède , nous ne pouvons pas dormir sur nos coussins en se disant que tout est fini pourtant nous devons combattre le bon combat de la foi. C’est pourquoi il nous faut le courage de persévérer jusqu’au bout car il y a parfois de surprise sous forme d’une violente tempête qui risque de nous perturber et au risque d’être reproché par Jésus comme il a fait avec ses disciples : «Pourquoi êtes-vous peureux ? N'avez-vous pas encore de foi ? » . Dans la plupart des cas ,la tempête avec ses multiples facettes arrive par surprise dans notre parcours de vie c’est-à-dire un événement inattendu fait son intrusion ,ingérence ou immixtion dans notre vie et par conséquent notre foi est éprouvée presque semblablement à la tempête qui a soufflé sur la mer alors que Jésus donne l’ordre à ses disciples en ce terme : « Passons sur l’autre rive » . Hélas ! Un vent très violent se met à souffler. « Les vagues se jettent sur la barque, et beaucoup d'eau entre déjà dans la barque » . Étrangement , « Jésus est à l'arrière, il dort, la tête sur un coussin ». franchement ! C’est quoi cette affaire ? Ses disciples le réveillent et lui disent : « Maître, tu ne te soucies pas de ce que nous périssons ? Cela ne te fait rien ? » Nous sommes perdus ...version de Luc : « Maître, maître, nous sommes perdus » TOB :« Maître, cela ne te fait rien que nous périssions ? »

Comme annoncé au début de ce culte , la tempête est une violente perturbation atmosphérique accompagnée de pluie ou de neige, de vents violents(Larousse). Elle représente le symbolisme ou plusieurs images dans le vécu quotidien de l’être humain sur la terre entre autre les épreuves. On peut bien saisir cela quand elle provoque une violente perturbation, un bouleversement dans la vie d’une personne ou d’un groupe ,les membres d’une famille, dans l’Eglise... effectivement les causes peuvent être externes ou internes avec plusieurs manifestations . Généralement par les inquiétudes provoquées par plusieurs choses, la détresse , la calamité ,le malheur, l’angoisse causée par la rupture d’un mariage, par la perte d’un être cher , la perte d’emploi ,les conflits sous plusieurs formes ,les manques de reconnaissance et de protection , le patient qui vient de recevoir son rapport médical écrasant ,la liste est longue ....Ce sont là autant des tempêtes que l’être humain affronte sous le soleil au vu et au su de tous avant que Dieu son créateur lui retourne dans son repos éternel car nous sommes étrangers et passagers sur la terre.

Dans le domaine médical , on constate aujourd’hui que son système est en souffrance !
Puisque de nombreux hôpitaux dans le monde entier subissent les effets de cette forte bourrasque et fonctionnent au ralenti . Le personnel soignant fait énormément d’efforts bien que les conditions de travail parfois posent problèmes par le manque de moyen humain et financier qui peuvent malheureusement affecter sur la qualité des soins...L’église aussi comme organisation avec ses membres ne sont pas épargnés par cette violente tempête . Nous sommes appelés en nous encourager les uns les autres par des psaumes et en chantant des cantiques pour louer le Seigneur de tout notre cœur malgré cette tempête parce qu’en Christ nous ne vivons plus pour nous même .

Devant cette situation complexe, quelles sont les axes de motivations d’actions que nous pouvons capitaliser par notre nouvelle identité en Christ ?

Les trois textes bibliques que nous venions d’écouter les lectures à savoir Marc 4,35-41 Job 38,8-11 et 2 Co5 ,14-17. nous ont déjà plongé dans le bain . Alors , face aux différentes tempêtes de la vie :

Qu’est-ce que nous devons faire par notre identité comme disciple du Christ devant la tempête de la vie ? (Devoir-faire ) Qu’est -ce que nous voulons faire .... ? (Vouloir - faire )
Qu’est-ce que nous savons faire ...? (Savoir-faire)
Qu’est-ce que nous pouvons faire puisque nous sommes des ambassadeurs du Christ (Pouvoir-faire )

Notons que ces axes de motivations d’actions nous encouragent à tenir bon Malgré la tempête de la vie, parce qu’en Christ nous ne vivons plus pour nous-même . Humainement parlant et surtout par le temps qui court et compte tenu des situations dans le monde qui deviennent de plus en plus compliquées mais pas du tout nouveau pour Dieu . C’est grâce à la force surnaturelle de Jésus- Christ ,le ressuscité que nous pouvons tenir bon si nous lui confions le destin de notre vie car lui-même a dit « écoute, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je prendrai un repas avec lui et lui avec moi.

Au vainqueur j'accorderai le droit de siéger avec moi sur mon trône, tout comme moi, j'ai remporté la victoire et je suis allé siéger avec mon Père sur son trône.(Ap3,20-21) ». IL y a quand même un engagement de notre part ! Vous allez me dire comment ? Mais , en Lui donnant effectivement l’accès à la première place dans la direction de notre vie et surtout en nous soumettant totalement à ses instructions comme nous verrons avec ses disciples . C’est par la grâce qui vient de Dieu que nous pouvons le faire .

IL est évident que ,toute personne ,d’une manière ou d’une autre a déjà été ou sera victime d’une tempête de la vie comme celle de Job ou de l’apôtre Paul car aucune personne ne peut l’ échapper . Elle arrive quand on ne l’attend pas du tout! A l’improviste ! C’est donc une surprise pour les disciples. En observant bien le texte de Mc 4,35-41 , il y a quatre «éléments que j’ai décelé dans les attitudes des disciples : la surprise par rapport à cette violente bourrasque(LAILAPS en grec) , la tristesse relative à l’insouciance selon eux de leur Maitre qui dort , la colère en voyant la force de la tempête et la peur de se noyer. C’est ici que nous voyons que celui ou celle qui veut être disciple doit s’éloigner à prendre le chemin de la facilité néanmoins à suivre les traces du Seigneur . Ecoutons comment Daniel Goleman parle de ces quatre éléments ,lui qui est Docteur en psychologie ;il a enseigné à Harvard et a été également journaliste:

•« la surprise provoque un haussement des sourcils qui élargit le champ visuel et accroit la quantité de lumière atteignant la rétine(La rétine est une fine membrane tapissant la surface interne du globe et nécessaire à la vision. Ce tissu neurosensoriel est capable de transformer les rayons lumineux en un signal nerveux et de le transmettre au système nerveux central. ). L’individu dispose ainsi de davantage d’informations concernant un événement inattendu . Cela lui permet de mieux évaluer la situation et de concevoir le meilleur plan d’action . » Comme vous le savez ,il y a de bonnes comme de mauvaises surprises . : déception, déconvenue, désappointement, désenchantement, désillusion, douche froide .
•IL poursuit le développement de son idée en parlant de la tristesse : « la tristesse provoque une chute d’énergie et un manque d’enthousiasme pour les activités de la vie, en particulier les distractions et les plaisirs ,et, quand elle devient plus profonde et approche de la dépression ,elle s’accompagne d’un ralentissement du métabolisme . »
•La peur dirige le sang vers les muscles qui commandent le mouvement du corps, comme les muscles des jambes ,ce qui prépare la fuite et fait pâlir le visage ,le sang en étant chassé (d’où la sensation de sang qui se glace). Simultanément ,le corps est paralysé l’espace d’un instant ,ce qui laisse peut-être à l’individu le temps de décider s’il est préférable de se cacher . Les centres du cerveau sécrètent massivement des hormones qui mettent le corps en état d’alerte générale, celui-ci se tend ,prêt à agir ,l’attention se fixe sur la menace imminente, attitude idéale pour décider quelle réaction est la plus appropriée .
•La colère fait affluer le sang vers les mains ,ce qui permet à l’individu de s’emparer plus prestement d’une arme ou de frapper un ennemi ,et une sécrétion massive d’hormones comme l’adrénaline libère l’énergie nécessaire à une action vigoureuse .

Ces quatre éléments constituent les armes destructrices dans la vie d’un être humain s’ils ne sont pas bien gérés quotidiennement ,à l’inverse , il faut s’attendre à une détérioration dans le système de fonctionnement d’une personne . Voilà pourquoi l’apôtre Paul déclare « que votre attitude conciliante soit connue de tous ».(Phil 4,5)

Alors qu’est -ce qui passe avec les disciples de Jésus dans le bateau ?

Pendant qu'ils naviguaient, Jésus s'endormit à l’arrière du bateau (la poupe) sur un cousin après une longue et grande journée de travail d’Enseignant de la Parole .C’est une journée qu’on peut qualifier « journée de paraboles » . Déjà au début de ce chapitre 4 , Marc nous donne un vrai cliché sur Jésus comme étant un homme du terrain ,un homme de foule .On peut le voir au chapitre précèdent dans un extrait qui dit : « Puis il revient à la maison, et la foule se rassemble encore : ils ne pouvaient pas même manger ». L’évangéliste Marc nous plonge en pleine activité missionnaire du Christ : « Il se remit à enseigner au bord de la mer. Il se rassemble auprès de lui une foule si nombreuse qu'il monte dans un bateau, sur la mer, et s'y assied. Toute la foule était à terre, près de la mer. Il les instruisait longuement en paraboles et leur disait, dans son enseignement :Ecoutez. !!!

Jésus voulait leur dire en d’autres termes :Percevez/distinguez des choses que je vous disSaisissez /comprenez bien ces choses * je vous prie de bien entendre ce que je dis *Prenez soin de discerner tout ce que je vous parle ...Il commence par la parabole du semeur qui nécessitait une explication de sa part bien que manifestant un regret en ce terme : « Vous ne saisissez pas cette parabole ! Comment donc pourrez-vous comprendre toutes les paraboles » . En dépit de tout , Jésus tenait à faire passer son message sur base de son identité et de sa mission reçue de son Père. En effet, il leur dit « vous ne comprenez pas l'histoire du semeur ? Alors, comment allez-vous comprendre toutes les histoires qui parlent du Royaume ? ».Heureusement que Jésus a utilisé une pédagogie exceptionnelle que j’appelle « tout terrain » en tenant compte de toutes les couches de la société et chacune d’elles trouvait sa part dans ses enseignements .D’ailleurs l’auteur le présente comme celui qui fait des merveilles ,des miracles en servant fidèlement Dieu et l’homme . C’est ce qui démontre sa divinité ,son humanité et sa compassion par ses œuvres puissantes qui certifient de sa miséricorde et en étant affectueux à l'égard des gens .

Jésus enchaine avec la parabole de la semence qui pousse toute seule(Mc4,26-29) puis la parabole de la graine de moutarde (Mc4,30-32) qui ont fait l’objet de la méditation le dimanche passé 13 juin 2021 qui a coïncidé avec la rentrée officielle du culte en présentiel au Botanique après un long moment de confinement . Nous bénissons le Seigneur pour cela .Nous poursuivrons en ce sens-là pour terminer ce chapitre 4 .

C’est juste après la formation spirituelle des disciples avec toutes sortes de paraboles concernant le Royaume de Dieu ,maintenant est venu le moment de passer en pratique d’autant plus qu’ils ont reçu une bonne quantité de matières théoriques . C’est comme s’il pouvait leur dire en tant que Maitre : mes très chers étudiants , je vous ai bien enseigné en vous demandant chaque fois de bien écouter les leçons pour saisir ce qu’il faut et vous avez la matière avec vous . Vous allez maintenant affronter les réalités de la vie dans ce monde avec tout ce qui s’y trouve c’est-à-dire les hommes et les femmes de toute sorte ,les animaux ,les plantes ,bref les êtres vivants et la nature . A vous de jouer !

C’est après tout ce travail accablant que le soir de ce même jour, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l'autre rive. » C’est-à-dire allons de l'autre côté ...Constat , aucun disciple n’a posé la question de savoir où allons-nous ? En regardant le temps ,il est déjà soir ! Qu’est-ce que nous irons faire là-bas ? Et surtout que la nuit synonyme de beaucoup de choses parfois bizarres !J’ose croire que les disciples par obéissance à leur Maitre ne pouvaient qu’accepter cet ordre venu de leur leader . N’est-ce pas l’obéissance vaut mieux que les sacrifices . Toutefois ,on peut considérer que c’était une façon pour échapper aux foules et prendre un moment de repos qui est indispensable pour la santé .IL semble qu’ à la rive orientale de la mer de Galilée n’abritait pas de grandes villes par conséquent était moins peuplée .

Avant de continuer ,j’aimerai vous signaler une chose :il est intéressant pour une bonne compréhension de la spécificité du récit de Marc de bien vouloir lire aussi les versions de Mathieu(Mt8,18,23-27) et Luc(8,22-25) à ce sujet quand vous aurez un temps libre. Dans chaque témoignage il y a toujours un petit détail qui peut vous ouvrir les yeux.

Après avoir renvoyé la foule, les disciples emmènent Jésus comme il était, dans la bateau ...on peut se poser la question ,dans quel état était -il ? De toute façon sa journée était très chargée ,la preuve que tout être humain avec toute la fatigue ,vraiment, il devrait dormir .Ce qui démontre qu’il était vraiment homme à 100%.

Brusquement, le moment de grandes émotions ,c’est-à-dire la surprise arrive qui vient terroriser les disciples. Un vent très violent se met à souffler. Les vagues se jettent sur le bateau, et beaucoup d'eau entre déjà dans la bateau . Jésus est à l'arrière, il dort sur un cousin (proskèphalaion) . Rappelons-nous encore de l’histoire de Jonas quand le Seigneur lui dit : « lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et fais une proclamation contre elle, car le mal qu'elle a fait est monté jusqu'à moi... il paya le prix du transport et embarqua avec l'équipage pour aller à Tarsis et échapper ainsi au SEIGNEUR .Mais le SEIGNEUR lança un grand vent sur la mer, et il s'éleva sur la mer une grande tempête. Le bateau menaçait de se briser. Les marins eurent peur ; chacun d'eux cria vers son dieu, et ils lancèrent à la mer le chargement du bateau, pour l'alléger. Jonas descendit au fond du navire, se coucha et s'endormit profondément. Le chef d'équipage s'approcha de lui et lui dit : Qu'as-tu donc à dormir ? Lève-toi, invoque ton dieu ! Peut-être ce dieu pensera-t-il à nous, pour que nous ne disparaissions pas. (Texte à méditer )

Les disciples dans la panique ,ils vont déclencher les quatre axes de motivations d’actions

*Qu’est -ce que nous devons faire alors que nous périssons et que notre Maitre continue à dormir paisiblement. Ils doivent faire recours à Lui parce qu’il est le seul Maitre du navire et des vagues . Finalement ,ils le réveillent et lui disent : « Maitre, nous sommes perdus et tu ne t’en soucies pas ? » Les disciples ont fait leur devoir de réveiller leur Maitre . Parfois ,nous nous retrouvons dans des situations difficiles à expliquer ,mais faisons appelle à Jésus-Christ qui va nous comprendre malgré notre état de peur .Nos pensées peuvent nous désorienter à force de réfléchir et d’analyser ce que nous voyons par les yeux humains ! Avec Dieu ,c’est encore possible . Mettons-nous à la place des disciples ! Ils ont réveillé leur Maitre !Ils n’ont pas eu honte ! Ils l’ont aimé de tout leur cœur, de toute leur âme et de toute leur force.

  • Qu’est-ce que nous voulons faire avec notre identité en Christ ?(Vouloir - faire)Nous voulons parler à Jésus de vive voix parce qu’il présent dans le bateau .Lui dire ce que nous ressentons à l’intérieur de nous . Ce monde est aussi comme un bateau et c’est Jésus notre Capitaine .Nous n’allons pas nous inquiéter jusqu’à nous épuiser mais, nous voulons faire nos demandes à Dieu par la prière et la supplication, avec des actions de grâces, faites avec l’espérance que la paix de Dieu, qui surpasse toute pensée, gardera notre cœur et notre intelligence en Jésus-Christ. (Phil4,6-7) .Nous voulons rester attaché toujours à Jésus pour porter beaucoup de fruit car sans lui nous ne pouvons rien faire. Une branche ne peut pas donner de fruits toute seule, elle doit rester sur la vigne. (Jean 15,4-5) .

  • Qu’est-ce que nous savons faire en étant que disciple du Christ ( Savoir-faire) Nous savons faire alliance avec lui en lui faisant totalement confiance en toute chose car Dieu est fidèle .IL tient toujours ses promesses .De ce fait ,il ne peut jamais manquer à ses promesses de bénédiction ou du jugement étant donné qu’ il ne peut pas mentir, il est toujours constant dans ce qu’il dit et il fait chaque chose à son temps dans sa souveraineté .Les disciples savent aussi réveiller Jésus peu importe le style et surtout qu’il y avait une très violente tempête . Ils sont allés à l’unisson auprès de leur Maitre .Quand nous sentons en péril réveillons Jésus .IL est là et il nous écoute .Soyons tout simplement patient car c’est le fruit du Saint Esprit qui nous poussera à attendre quelque chose sans murmurer .Dans leur détresse ils ont réveillé Jésus . Aussitôt réveillé ,il passe en action pour démontrer sa puissance sur la nature .IL s’adresse directement à la mer . Il menace le vent et dit à la mer: «Silence tais-toi! » « Alors le vent s'arrête de souffler, et tout devient très calme. »

  • Qu’est-ce que nous pouvons faire puisque nous sommes les ambassadeurs du Christ (Pouvoir-faire )Nous pouvons utiliser la Parole de Dieu pour menacer ,rabrouer directement les tempêtes de nos vies car l’outil de taille que Dieu aime qu’on utilise en tout temps et en toute circonstance c’est la Parole de Dieu . Et pourquoi la Parole de Dieu ? (Hb4,12)Quel est le rôle de cet outil de Dieu ? Qu’est-ce qu’il fait ?

1.La Parole de Dieu est vivante (ardente , vive) .
2.Elle est efficace (agissante ,active ,énergique )
3.Elle coupe mieux que , plus acérée que ,plus tranchante que ...
4. Elle entre en profondeur ,elle pénètre jusqu’au fond ,jusqu’à la division ..
5.lle juge les intentions ,les sentiments et les pensées du cœur ...6 Elle passe au crible les mouvements et les pensées du cœur...

L’apôtre Paul nous recommande de prendre donc toutes les armes de Dieu. Quel est le but de cette recommandation ? C’est pour que nous puissions ...« résister dans le jour mauvais et, .... prenez, en toutes circonstances, le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais ; prenez aussi le casque du salut et l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu. Priez en tout temps par l'Esprit, avec toutes sortes de prières et de supplications. »(Ep6,13-17)

L’apôtre Paul et job ont connu aussi les tempêtes de la vie . on voit comment Paul il est en train de défendre son ministère d’apôtre par le fait que les relations étaient tendues entre lui et cette Eglise . Pour Job ,il a finalement compris qu’ à part Dieu , personne n’a le pouvoir d’enfermer la mer avec ses portes et c’est Dieu qui détient tout pouvoir pour faire sauter tous les verrous qui nous accablent dans la vie et calmer la tempête .

Retenons

Malgré la tempête de la vie, en Christ nous ne vivons plus pour nous même . Cela n’est possible que si nous nous laissons transformer par Christ pour devenir une nouvelle création et produire de fruit digne de notre régénération car nous avons un prix devant le Seigneur qui est mort pour nous tous. A cause du Christ , maintenant, nous ne connaissons plus personne d'une façon humaine. Si nous avons connu le Christ de cette façon, maintenant, ce n'est plus ainsi que nous le connaissons. si quelqu'un est uni au Christ, il est créé à nouveau. Ce qui est ancien est fini, ce qui est nouveau est là

Ainsi la puissance de Dieu va calmer la tempête de notre vie et faisons de notre mieux par la grâce de Dieu pour contre les facteurs nuisibles à notre croissance spirituelle. Même si les moments sont difficiles ,fixons le regard à Jésus-Christ ,gardons la foi et persévérons . Pour cela nous devons nous plonger dans la parole de Dieu comme quand nous mettons le petit sachet du thé dans l’eau chaude dans une tasse ,le laisser pénétrer pendant longtemps, vous pouvez voir au bout de quelques minutes ,l’eau prendre une teinte caractéristique ,celle des feuilles du thé qui se trouve dans le sachet puisque la sève du thé a pénétré l’eau .

De ce fait, plus vous laissez le sachet dans la tasse ,plus le goût et l’apparence du thé deviennent puissants . Cela ressemble à l’influence de Jésus-Christ en nous .

C’est-à-dire plus il demeure en nous et nous demeurons en Lui, plus son influence se fera sentir ,et plus nous refléterons son caractère , ses qualités ,ses propriétés , sa particularité ,sa façon de faire et de voir les choses évidement comme Lui malgré la tempête de la vie . Si nous voulons pour Christ ,lisons et méditons régulièrement la Parole de Dieu en la mettant en pratique ,alors , Dieu va commencer par supprimer ,effacer ,abroger, rayer ce qui est mauvais en nous et ce qui nuit à notre maturité spirituelle .

Qui peut nous enlever la peur ? faire face aux mauvaises surprises ? à la colère ? à la tristesse ? à cause de la tempête qui survient sur nous !IL n’y a que Jésus-Christ ,un seul qui est mort pour tous qui peut dire « Silence tais-toi » .

Pour cette raison même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la force morale, à la force morale la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, 7à la piété l'affection fraternelle, à l'affection fraternelle l'amour.

En effet, si ces qualités sont en vous et y foisonnent, elles ne vous laissent pas sans activité ni sans fruit pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ(2Pi1,5-8) Malgré la tempête de la vie, en Christ nous ne vivons plus pour nous même.

Amen

A Dieu soit la gloire

Ancien Guy Bokenge
Le 20 juin 2021