Dernière modification par Johan - 2018-06-20 08:04:42

Au rythme de Dieu

Seigneur,
je viens te demander la grâce de la patience.

Je voudrais
retrouver un peu le sens de la nature et le sens de ses rythmes,
accepter que les moissons aient besoin de soleil,
accepter que les hommes aient besoin de sommeil,
et que les réponses aient besoin de réflexion et de repos.

Je voudrais
accepter qu'il faille neuf mois pour que naisse un enfant,
accepter sans récriminer les délais qu'impose la nature des choses,
accepter finalement de vivre dans ta création,
et non point dans la mienne.

Ô Seigneur, donne-moi d'aimer
ce déroulement fastidieux et fécond des jours et des saisons,
ce mûrissement interminable des fruits et des paroles.

Donne-moi d'attendre que vienne la patience.

Paul Gères
Société Luthérienne
Éditions Olivétan 2012