Dernière modification par Johan - 2016-10-31 10:00:43

Déroulement général du culte

La liturgie du culte du Botanique s'inscrit dans la tradition réformée et se déroule selon l'ordre suivant :

  • Accueil et paroles de bienvenue
  • jeu d'orgues
  • Salutation et Invocation
  • Chant
  • Louange
  • Confession de foi
  • Chant
  • Offrande pour l'église
    ( A cette offrande s'ajoute une fois par mois une offrande destinée à une oeuvre particulière )
  • Prière d'offrande
  • Culte des enfants
    Les enfants se réunissent au pied de l'autel et écoutent la courte histoire qui leur est racontée par le pasteur et qui, avec simplicité, illustre le thème qui sera abordé avec eux à l'école du dimanche. Ensuite ils sont invités à suivre leurs moniteurs et monitrices. Plus d'information sur le culte des enfants
  • Confession des péchés
  • Proclamation du pardon
  • Chant
  • Prière d'illumination
  • Lectures bibliques en rapport avec le déroulement de l'année liturgique
  • Chant
  • Prédication qui porte sur un des textes lus
  • Jeu d'orgues
  • Sainte Cène (célébrée trois fois par mois)
    Tous nous y sommes invités. Communiants et non communiants côte à côte, nous formons un vaste cercle. Après les paroles de l'institution et une prière d'invocation par le célébrant, le pain est rompu, la coupe est bénie. Ensuite le pain et la coupe passent de main en main entre les participants dans un geste de partage, de communion et d'unité. La célébration s'achève par la prière du "Notre Père" récitée par l'assemblée
  • Prière d'intercession pour le monde et l’Église
  • Chant
  • Annonces
  • Bénédiction
  • Chant
  • Jeux d'orgue

Origine des textes fondamentaux

L’église protestante de Bruxelles - Botanique (E.P.B.B.) est issue de la fusion, en 1973, de l’église de Bruxelles-Observatoire (fondée en 1834) et de l’église de Bruxelles-Belliard (fondée en 1837), toutes deux paroisses de l’Eglise réformée de Belgique actuellement disparue comme telle par intégration dans l’Eglise protestante unie de Belgique (E.P.U.B.). Elle fait partie du district de Bruxelles Brabant francophone.

Elle adopte les deux déclarations suivantes :

  1. L’église protestante unie de Belgique a pour mission de glorifier Dieu et de confesser son chef Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur du monde: "Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son fils, son unique, pour que tout le monde qui croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle" (Evangile selon Jean, ch.3, v.16).
  2. Dans la communion de l’église universelle, elle se reconnaît héritière de ceux qui ont confessé leur foi dans le Symbole des Apôtres, le Symbole de Nicée-Constantinople, le Symbole d’Athanase, la Confession d’Augsbourg, la Confessio belgica, le Catéchisme de Heidelberg et les vingt-cinq Articles de Religion.

Organisation

Conformément à la tradition issue de la Réforme qui introduisit la démocratie dans l’Église, ce sont des organes laïcs qui président aux destinées de la nôtre et la placent résolument dans la cité et le monde d’aujourd’hui.

Le consistoire

La direction de l’église est confiée au consistoire.

Celui-ci est composé du ou des pasteurs et d’au moins quatre anciens. Le consistoire est responsable devant l’assemblée d’église de la bonne marche de la paroisse. Sa tâche est notamment de (d’) :

  • maintenir dans la fidélité le ministère de la Parole et des sacrements;
  • avoir le souci pastoral des membres;
  • guider l’église dans son édification et dans son service au monde;
  • accomplir tout ce qui lui est demandé conformément à la discipline de l’église protestante unie de Belgique;
  • représenter l’église auprès des églises soeurs et des corps constitués de l’Eglise protestante unie de Belgique.

Le diaconat

Les diacres aident ceux qui vivent des situations difficiles. En collaboration avec le Centre Social Protestant, l’équipe écoute, conseille et accompagne vers d’autres structures. Dans certains cas, elle soutient financièrement par un prêt ou une aide ponctuelle et passagère. Les diacres célèbrent la Cène auprès des malades et des isolés et s’efforcent de les faire participer à la vie de la communauté.

Le souci diaconal ne couvre pas seulement la proximité. Dans le cadre du diaconat mondial, il dénonce les injustices et soutient des initiatives en faveur d’actions plus lointaines.

  • Les diacres expriment en paroles et en actes la miséricorde divine sur les plans tant culturel que social et matériel et ce envers les membres de l’église comme envers toute personne proche ou lointaine, dans la mesure du possible ;
  • ils apportent le concours de leurs conseils et de leurs services;
  • ils sensibilisent et exhortent les membres de l’église à accomplir les gestes de l’amour du prochain envers ceux qui en ont besoin ;
  • avec le consistoire, ils réunissent et gèrent les fonds nécessaires à l’entreprise diaconale.

Le conseil d'administration

Sous la direction du consistoire, le conseil d’administration est chargé de la gestion temporelle de l'église et ce dans l'intérêt de la mission évangélique qui est la sienne.

Le conseil d'administration est appelé à :

  • représenter l’église auprès des autorités civiles;
  • présenter chaque année à la ville de Bruxelles les comptes et budget relatifs au "temporel";
  • agir juridiquement au nom de l’église;
  • gérer les finances, le patrimoine mobilier et immobilier de l’église.